Adrien 30 ans, VSI de 2 ans à Oasis 

" Cela fait maintenant presque un an que je suis parti en Colombie avec mes 3 enfants et ma femme Camille, qui elle travaille comme volontaire dans un centre pour enfants handicapés au Sud de Bogota.

A Oasis, je suis responsable des finances ainsi que coordinateur du pôle Environnement. Je suis ravi de ma mission : ici je vis une expérience d’amitié et de réciprocité multiculturelle. Ce que j’aime beaucoup à Oasis c’est de faire partie d’un projet avec une composante locale aussi forte. Se retrouver à travailler dans un quartier où je n’aurais jamais mis les pieds si je n’avais pas été envoyé là, je trouve que c’est un petit détour de la vie assez incroyable.

Lors du départ en mission on se dit souvent qu’on part en volontariat pour changer le monde, avec beaucoup d’idéaux ; mais quand on en revient on se rend compte qu’en réalité c’est notre monde qui a changé. Et je crois que durant cette mission je ressens pleinement cette phrase car une expérience à Oasis c’est une rupture complète avec notre vie d’avant : c’est une rupture géographique, une rupture d’éloignement avec ses proches, ainsi que dans le mode de vie ou le mode de travail, mais également un bouleversement dans la place de son implication personnelle, émotionnelle, bref c’est un énorme changement par rapport à ce que je faisais avant. J’ai désormais une vision totalement différente du monde, par rapport à la vision que j’avais avant. Avant je vivais certaines choses comme étant impossible à changer. Ici je me dis que finalement rien n’est impossible à changer. "

Zoé, 24 ans, volontaire 4 mois à Oasis

" Pendant ma mission à Oasis, je faisais partie du pole éducation avec les enfants venant tous les après-midis pour éviter qu’ils ne trainent dans la rue après l’école. Nous organisions diverses activités, des jeux dehors, de l’aide aux devoirs. Je travaillais également sur le projet de la bibliothèque à Oasis que nous avons créé avec une autre volontaire. Ma 3ème mission se passait au sein du Colegio Emilio Valenzuela, un collège aisé de Bogota où je faisais essentiellement du soutien au cours de français essentiellement et des cours de français aux conducteurs et monitrices de l’établissement.

Avant de partir, j’avais envie de découvrir autre chose, de sortir de ma zone de confort, de mener un projet solidaire à l’étranger. Et j’ai été très heureuse à Oasis. Ce que j’aime le plus c’est l’accueil de la maison, le sentiment de se sentir comme chez soi, de pouvoir créer et initier des projets soi-même. C’est de voir la joie dégagée de ces enfants dont on s’occupe, leur joie de vivre. C’est ce travail franco colombien, les amitiés que j’ai pu créer et surtout la bonne humeur qui se dégage de cette maison Oasis. "

Lina, 24 ans, responsable territoriale Education à Oasis

“ Je suis arrivée pour la première fois à Oasis pour un stage Informatique avec l’objectif de créer une alliance entre le Collège Emilio Valenzuela et de véhiculer ce lien entre les deux.

 

Comment décrire ce lieu ? Oasis c’est comme une découverte d’eau face à un désert. Une richesse que rencontre les personnes et où elles peuvent potentialiser et découvrir leur propre personne. Oasis est une maison face à une réalité, un lieu d’enrichissement et de réciprocité.

Un lieu qui te permet de l’autonomie et qui te donne la liberté de mettre en place tes projets tant personnels que spirituels. "

Lorène, 21 ans, Service Civique à Oasis

" Je suis arrivée début septembre pour une mission de 10 mois au sein d’Oasis, sous forme de service civique. Au milieu de mes études je souhaitais effectuer une césure et en profiter pour m’engager dans une mission de volontariat. Ici je travaille dans l’équipe d’Education. Chaque jour, nous avons une quarantaine d’enfants qui viennent et nous leur organisons des activités.

Ce que j’aime chez Oasis c’est le côté convivial, une maison aux portes ouvertes, avec le mélange de culture et la variété des projets.

Cette mission m’a appris à m’adapter et à jongler entre pédagogie française et colombienne. "

Nashly, 13 ans, bénéficiaire Oasis

“ Cela fait 5 ans que je viens à Oasis. Avant je venais pour jouer dans la ludothèque. Aujourd’hui que je suis plus âgée, j’essaye d’aider avec les enfants.

Pour moi, ce qui est si spécial à Oasis c’est la communauté, le traitement des personnes, mais surtout tout le partage avec les autres. "

Elodie, bénévole chaque semaine à Oasis

" Je suis arrivée fin août 2015 à Bogota. J’ai 3 enfants qui étudient au lycée français. Je suis conseillère à l’emploi.

J’ai découvert Oasis par un ami volontaire, qui m’a demandé si je pouvais aider un de ses élèves car je travaillais dans l’insertion professionnelle.

Je me suis ensuite impliquée dans le projet Altercordia. L’idée est de donner des cours de français, des cours de cirque, de théâtre, tout en montrant les liens avec la France.

Aujourd’hui j’ai également mis en place un cours de journalisme et nous avons d’ailleurs tourné une vidéo que vous pourrez voir via le lien ci-joint : https://www.youtube.com/watch?v=1iy0AiSfLBM

Je suis présente une matinée par semaine.

Ce que j’aime chez Oasis c’est que ça s’adresse à tout type de public, il y a beaucoup de mélange de types de populations et de générations. Les jeunes dont on s’occupe ont souvent une vie de famille difficile. Et pourtant quand ils rentrent dans Oasis ils se retrouve dans une bulle bienfaisante, c’est un lieu d’expression pour eux dans lequel ils se sentent bien. Chacun vient avec ce qu’il est et apporte ce qu’il a. Il y a beaucoup de respect. "

© Oasis By Fondacio

Teléfono:

+57 1 632 0380

Dirección: 

Carrera 5C Este # 100B - 04 (km 5 via hacia La Calera),

Barrio Sureña, UPZ 89 San Isidro, Localidad 2 (Chapinero)

Bogotá, Colombia